Rome l'éternelle

Samedi 10h30 aéroport Toulouse Blagnac.

 

Notre vol easy jet décole à 11h35 et nous serons a Rome à 13h20.

 

Enregistrement, portiques de sécurité, douane et un petit tour à la boutique pour acheter des magazines

 

Il est temps d'embarquer.

 

Le vol a du retard mais le pilote est un pilote et nous atterissons à l'heure.

Re douane et nous voilà sur le sol Italien.

Le ciel est bleu, il fait 20 degrés impeccable.

 

A la sortie de l'aeroport fiumicino, il y a just a traverser la route pour trouver la gare.

 

C'est plûtot bien expliqué, nous devons nous rendre dans le quartier de Trastevere c'est dans une chambre d'hôte, le b&b lost in Trastevere que l'on va passer nos 3 prochaines nuits.

La google map nous dit de prendre le train jusqu'a la gare de trastevere, puis un tram, puis 600 mètres de marche.

Merci google mais on est hypra motivés à marcher donc on décide de s'arrêter à la gare et de faire le reste du chemin à pieds.

 

Le train nous coûte 8 euros par personne et nous arrivons à destination en 1 demi-heure.

 

Toujours grâce à Google Map on part à pieds à la recherche de notre maison du week-end.

 

Sortie de la gare heuuuuu c'est moche!

Et les 500 premiers mètres parcourus ben c'est toujours aussi moche.

Moi qui avait lu sur les blogs et dans les guides que ce quartier était le plus sympa de Rome et ben ça va donner.

 

Et puis enfin, au coin d'une rue, changement de décor, des terrasses partout, des ruelles colorées ou pend du linge, des pavés et de l'animation.

 

Plus de doutes on est bien en Italie et en plus je retire ce que j'ai dis le quartier est typique et très agréable.

 

La chambre d'hôte,

est à 2 rues du coeur du quartier animé.

Mais la ruelle est très calme.

Nous sonnons,

et poussons la lourde porte,

pour attérrir dans une arrière cour typiquement Italienne.

Un monsieur,

souriant et parlant anglais,

nous accueille et nous fait monter,

grâce à un ascenseur datant du début du siècle,

jusqu'au 3 ème étage.

 

Visite des lieux.

 

L'appartement comporte 4 chambres, une cuisine ou le necessaire pour le petit déjeuner est déjà installé

et une salle de bain avec toilettes communes.

C'est très propre, accueillant et lumineux.

Aprés 20 minutes d'explications,

 et une petite mise en bouche des choses a voir et à manger,

expliquées par un Romain pure souche,

nous partons nous balader et enfin découvrir de nos propres yeux la ville éternelle.

Quelques photos de la chambre d'hotes b&b lost in trastevere

Allez let's go Roma.

 

J ai toujours trouvé,

que la meilleure façon de visiter une ville c'était à pied.

Ok y'a Google Map.

Ok y'a le plan papier,

mais le must du must restera toujours,

de se perdre,

au gré des jolies ruelles et des cours intèrieures

référencées dans aucun guide.

 

 

A être à Rome on va déjà commencer par se faire un bon plat de pasta et aprés on pourra réflechir.

Alors les rabateurs à Rome c'est comme les vendeurs de porte clefs en bas de la tour eiffel, il y'en a partout.

En bon touriste que nous sommes, on se laisse tenter par l'un d'eux.

Grand mal nous en a pris, demi heure aprés être installés, toujours pas de carte ni même un verre d'eau.

Bon c'est décidé on se casse, on cherche ailleurs de quoi se nourrir et fuck le rabateur désagréable qui nous insulte en italien quand on quitte les lieux.

 

Mais comme,

je ne suis pas juste une petite conne qui n'aime rien,

je vais te dire ou...

A 2 pas de là,

on a super bien mangé.

Pour pas cher, avec une vue sur une super place animée par le marché toute la journée sans compter les animations bien touristiques...

J'adore...

Musiciens, jongleurs, pakistanais qui vend des roses...heu non ça c'est relou!

 

 

Nous voilà donc au Maranega

 

serveur drôle,

souriant,

et efficace.

Aprés,

à peine15 minutes,

je me délecte de ma première,

d'une longue série d'assiette

de pâtes carbonara 

à se taper le cul par terre comme on dit chez moi.

Le prix est correcte,

on s'en sort pour 20 euros,

par personne avec un verre de vin et un expresso.

La place devant le pantheon

C'est donc l'estomac plein,

que nous arrivons devant le panthéon.

la place est bondée de touristes,

calèches, et vendeurs à la sauvette.

 

L'entée est gratuite,

il y a une longue queue mais qui avance très vite.

En moins de 10 minutes,

nous sommes à l'intèrieur de l'impressionant batiment et son fameux trou au plafond

de 9 mètres de diamètre.

C'est grandiose,

J'avoue que nous avons survolé les tableaux et les tombeaux présents à l'intèrieur

mais l'atmosphère et la grandeur des lieux valent vraiment le détour.

 

 

Aprés le Pantheon,

petite ballade dans les rues de Rome,

avec pour dernier but de la journée

trouver la fameuse fontaine de Trevi et pouvoir y jeter une pièce pour être sûrs de revenir un jour.

trouver la fontaine facile, par contre reussir a accéder pour jeter une pièce là,

c'est le parcours du combattant.

Il y a foule, ça se selfise dans tout les sens!

On arrive tant bien que mal a s'approcher.

La fontaine est superbe mais on ne reste pas longtemps, l'effet rer B en heure de pointe commence a me taper sur le système nerveux.

Il est temps d'aller se reposer.

Rome jour 2

Reveil TRES matinal (7h00),

 

petit déjeuner,

douche,

stan smith au pieds et batterie de téléphone au max

Nous voilà partis

direction la Rome antique.

 

 

 

Ce matin c'est visite du Colisée,

du forum et du Pallatin.

 

 

Bref des caillous et encore des cailloux!

Nous partons à pied du quartier du trastevere et déambulons à travers les rues,

profitant de la ballade pour faire quelques photos

et apprecier l'atmosphère calme de Rome au petit matin.

En route,

nous tombons sur la place Venezia et son superbe monument au roi Victor,

et le Capitole,

situé sur la plus célèbre des collines de Rome.

 

C'est juste wouahou,

on en pred plein les yeux.

Sur le côté droit,

en montant les grandes marches qui mènent au Capitole nous tombons sur un église ouverte et là,

encore plus wouhaou.

Je ne saurais pas te dire comment s'appelle ce lieu mais c'est magique.

Des vitraux,

des tableaux en trompe l'oeil...

grandiose!

Colisée forum et pallatin

 

Arrivés devant le colisée,

nous décidons de prendre une visite guidée.

Le choix est vaste.

Ca grouille de rabatteurs en tout genre.

Notre choix se pose sur une femme à l'air sympa.

La visite est en français,

elle nous coute 30 euros avec l'audioguide

car nous sommes une trentaine.

On démarre avec le forum et le pallatin

ou nous ne faisons pas la queue

ce qui est un bon point vu l'affluence.

La visite est interressante,

les explications sont claires

et notre guide nous montre sur photos,

ce qu'étaient les bâtiments avant destruction,

ce qui parle quand même beaucoup plus que sa seule imagination

pour reconstituer toute une part de ville.

Les ruines sont impressionantes de grandeur,

ça devait envoyer sévère la vie de village à l'époque.

On est loin de nos mini résidences à 2 étages avec bout de jardin de 40 mètres carré!

 

 

On termine la visite,

qui dure à peu près 1 heure 30 par un superbe point de vue sur Rome.

 

 

Quelques images de la visite, à toi d'imaginer le reste

Dernière étape de notre visite guidée et pas des moindres.

Le Colisée!

Impressionant de l'exterieur, sont histoire, contée par notre guide n'en est pas moins fascinante.

Depuis l'antiquité des jeux et execution publiques sont organisés à l'intèrieur.

Les fameux gladiateurs y menaient des combats à mort mais les combats d'animaux remportaient eux aussi un grand succés.

Les organisateurs pouvaient sacrifier jusqu'a 3 ours par jour pour étancher la soif de sang du public.

 

Les condamnations à mort étaient elles aussi un spectacle apprécié.

Les condamnés, habitants de Rome bénéficiaient d'un traitement de faveur, ils avaient ainsi droit à une mort plus douce.

Un Romain était par exemple décapité alors qu'un étranger était crucifié la tête en bas.

 

Moralité: Asterix et son fameux "Ils sont fous ces Romains" résumait bien l'ambiance bon enfant qui régnait en ce temps là entre les murs du Colisée.

Aprés cette immersion de 4 heures,

dans la Rome antique,

mon estomac,

autant que mon cerveau ne rêvent plus que d'une chose.

Revenir en 2017,

et aller s'installer en terrasse

manger une vrai pizza bien d'ici.

 

Avant de partir,

j'avais repéré une adresse qui m'avait l'air bien alléchante,

à 2 pas d'ici.

Nous voilà donc parti à la recherche de la trattoria "luzzi"...

Impeccable,

on est à 5 minutes.

2 pas peccable, y a foule devant.

Il est pourtant 15 heures.

 

Coup de chance,

on est que 2,

le serveur reussi a nous dégoter une table en moins de 10 minutes.

 

Commande passée.

En entrée,

de la mozzarela... mamamia qu'elle est bonne!

En plat,

une pizza jambon roquette plutôt sympa, accompagnée d'un verre de chianti,

histoire de reveiller les papilles comme il se doit.

Un repas en terrasse bien agréable,

pas de quoi laisser un souvenir mémorable mais des serveurs efficaces et agréables,

de bons produits dans l'ensemble et super rapport qualité prix.

45 euros à 2,

2 entrées, 2 plats, 1 bouteille de chianti et 2 expressos.

 

Mention spéciale à la Mozzarela.... oups j'en ai déjà parlé...

 

Ben tant pis,

c'était un veritable délice dont je me rappelerais longtemps,

bonne française que je suis habituée au sachet Galbani, 2 achetées 3 offert de chez Carrefour Market.

 

Le repas c'est fait,

il est presque 16 heures et je n'ai pas gouté.

Ni pris de dessert non plus,

relis bien cher lecteur avant de me traiter de morfale!

Il y à une place que je voulais voir et que nous avons loupé dans notre ballade d'hier,

c'est la place Navonna.

 

Abracadabra google map donnes nous la voie à suivre.....

Haha je m'en lasse pas!

C'est ma part de magie de mon monde d'adulte cette appli!

 

 

 

34 minutes de marche, easy!

 

on est plus à ça prés.

Et puis marcher dans les rues de Rome c'est just le bonheur des yeux et de l'appareil photo.

 

Au gré de la ballade, on tombe pèle mèle sur:

 

A peu prés,

-17 fontaines.

-8 marchands de glaçes

-34 colonnes sortient de nulle part

-78 terrasses bondées, 78 verres de spritz posés sur les tables

-24 pakistanais tentant de nous vendre des bouteilles d'eau. ( J'ai jamais compris le délire du mec qui décide de monter un bizness de bouteille d'eau dans une ville qui compte 400 fontaines d'eau potable! Et l'étude de marché bordel!!!)

-18 milliards de touristes

 

Une bien jolie ballade dans une bien jolie capitale,

des cours intèrieures au charme Italien, des statues et monuments grandioses à chaque coin de rue, des boutiques de produits locaux bien colorés et du linge qui pend aux fenêtres...

 

 

Etalage de saveurs dans les boutiques.

La place Navona

 

 

 

Grande place très animée, superbe fontaines, spectacles de rues et terrasses en font un lieu privilégié pour s'arrêter manger une glace en se laissant bercer par l'animation ambiante.

 

On jette notre devolu sur la grande terrasélicieux!

 

Un vrai gôut de crème en bouche, des parfums bien présents le top.

T'ajoutes à ça un groupe de jeune danseurs juste devant nous, le soleil et les pieds qui se reposent et tu obtiens un vrai moment de bonheur.

 

 

Un dernière soirée Romaine passée en terrasse dans notre quartier du weekend, le Trastevere et demain il faudra reprendre l'avion direction Toulouse...

Je goute le fameux Spritz,

tellement cher aux Italiens et ....

j'adhère pas!

Tous les goûts sont dans la nature, mais pas dans la mienne.

S'il y'a par contre un cocktail qui demeure dans mes gouts et dans ma nature,

c'est bien le mojito.

Ca tombe bien,

le succès étant planétaire, on en trouve partout.

 

Une bien jolies soirée,

passée entre grand débat sur la vie,

discussions de plus en plus irréelles à mesure des verres qui se vident

et ballade dans notre joli quartier du week end...

 

Une bonne gueule de bois le lendemain, un petit déj au Doliprane et il est temps de rentrer à la maison.

 

Rome étant éternelle, la pièce ayant bien attérie dans la fontaine de trévi,

Rome on reviendra se délecter de tes monuments, de ta douceur de vivre et faire frétiller nos papilles.

Envie de voyager plus ?

récits

 

Presto a Roma torneremo...

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
L'atelier by Lucie