Dernière journée dans la capitale Cubaine.

 

 

Aprés avoir arpentés le quartier touristique hier,

Pour notre 2 ème jour,

nous décidons de nous faire déposer en taxi sur la place de la révolution et de remonter la ville à pied.

 

 

Place de la revolution.

 

Le taxi nous dépose,

aprés nous avoir tenté une petite escroquerie.

Y sont filous ces Cubains! Quand c'est fait avec le sourire,

et un peu d'humour,

comme c'est arrivé la veille, c'est plutôt sympa.

Mais là,

notre chauffeur était just un gros con voleur!!!

Bref nous voilà à destination.

C'est grand,

et puis ben c'est grand quoi!

Dun côté le mémorial José Marti et ses 109 mètres de hauteur,

de l'autre le ministére de l'intèrieur et portrait du Che guevara.

C'est vide!

On peut,

en faisant marcher son imagination,

imaginer le millon de personnes rassemblés ici,

lors des interminables discours de Fidel Castro qui pouvaient durer de nombreuses heures.

 

Un endroit à voir,

pour l'histoire qu'elle représente,

mais nul besoin de s'y attarder,

si ce n'est le temps de se selfiser stylé en mode "Je tiens Fidel entre mes doigts"

Nous voilà partis,

carte papier à la main

ha ha pas de wi-fi on se le fait à l'ancienne,

Direction une rue super décalée faite de bric de broc et de street-art.

 

En chemin,

nous traversons, ici un parc,

là des habitations toujours colorées et décrepites.

Nous nous perdons dans le centre ville,

Une écoles et ses enfants dans la cour,

tous en uniformes.

Un marché couvert, fruits, légumes, étals de viande qui valent le détour...

 

Immersion dans le quotidien Cubain...La Havane s'étale sous nos yeux.

 

C'est pollué, c'est sale,ça grouille c'est génial!!

boucherie locale, du rêve!

Une rue du centre parmi d'autres...

Aprés une bonne demi-heure de marche  nous voici devant l'entrée de cette fameuse ruelle...

Calleron de Hamel la rue des artistes africains à la Havane

La bonne nouvelle,

c'est qu'on à trouvé sans google maps,

la mauvaise,

c'est qu'on est assaillis,

dés l'entrée par des vendeurs de CD-guides,

légèrements envahissants.

 

Aprés quelques blagues,

mi espagnoles mi anglaises

et 2 3 marlboro distribées,

c 'est parti pour la ballade dans l'univers coloré et écolo du fondateur du projet Salvador Gonzalez.

 

C'est superbe,

le créateur récupère,

ici des baignoires,

là des bout de fer et crée une concentration d'oeuvres murales colorées,

et totalements decalées.

 

Des scultures,du street art, des objets du quotidien,

détournés et élevés au rang d'oeuvre d'art...

 

Un petit bar,

au bout de la ruelle qui sert non pas des mojitos,

mais un cocktail dans le même genre, sans menthe, mais avec du basilic.

C'est frais ça change et le serveur est super sympa.

 

Une petite pose d'une demi-heure en bonne compagnie.

 

Et c'est reparti,

il nous reste encore de la route et le bâteau décole heuuu quitte le port en fin d'aprés midi...

Une bonne heure de marche nous attend encore.

Nous en profitons pour faire les touristes,

achats de magnets pour la famille,

dernière ballade dans la vieille ville,

contemplation de toîles et de tableaux dans les boutiques, des photos, des photos encore et encore...

On prend le temps,

on s'arrête envie de pipi aidant,

boire un café,

petite pièce à la dame à l'entrée des toilettes pour avoir du papier pratique courante à la Havane.

Un expresso bien serré....

ballade,

dernier mojito au soleil en regardant l'animation de la place...

Et nous voilà au bateau, prêts à entamer notre croisière dans les eaux turquoises des Caraibes.

street art et échafaudages joli résumé

Le jour,

décline sur le port de la Havane,

le Malecon est bondé de cubains,

curieux de regarder s'eloigner notre géant des mers.

 

Le paquebot signale son départ au son de la traditionnelle corne de brume.

 

Les passagers sont sur le pont,

saluant les locaux...

Les locaux sont sur terre,

saluant les passagers.

Les hauts parleurs,

diffusent le générique de "La croisière s'amuse",

le soleil se couche tout doucement derrière le Capitole...

 

Magique...

 

 

 

Cette nuit là,

quelques heures aprés notre départ,

Fidel Castro est décédé,

nous retrouverons Cuba ,

une semaine plus tard en plein deuil...

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Table des matières

   "Mes voyages" 

     " Le salon"

     "Mes photos"

         Où me trouver :

L'atelier by Lucie

81 bis boulevard de la meditérannée

31270 Frouzins

Téléphone 05 61 72 23 95

e mail laissesluciefaire@gmail.com

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
L'atelier by Lucie